Le mini-ADEC

Il s'agit d'une rencontre très simple d'une durée de 3 à 6 heures dans laquelle nous appliquons les mêmes principes de fonctionnement que dans les ateliers de fin de semaine (ADEC).

Le but est de faire l'expérience d'un aspect de la communauté telle qu'entendue dans l'approche du M.E.C. et d'encourager à faire l'expérience du DEC lors d'un ADEC complet. Le moyen privilégié est évidemment de bâtir communauté avec les personnes présentes.

Cela se fait par l'expression, par l'écoute de soi et du groupe et la mise en commun de son expérience au moment où on se sent mû à le faire. Nous utilisons des exercices en triades et en cercle. « Être mû à parler » veut dire en sentir le besoin, même parfois physiquement (par une tension quelconque), ou encore par le retour constant d'une idée. Le fait de faire partager cette expérience nous aide à être plus disponibles au groupe.

Cette façon de procéder entraîne beaucoup de silence. Cela fait partie de la méthode. Ce silence permet de laisser la place à l'émergence de l'esprit communautaire. Il n'y a pas de thèmes privilégiés. Mais il importe que chacun parle à partir de ce qu'il vit, de ce qu'il ressent, de ce qu'il pense. Les réflexions abstraites dévelop-pées pour elles-mêmes nuisent habituellement à l'émergence de l'esprit de la communauté. Cependant, si la réflexion amène la personne à faire part de ce qu'elle vit là-dedans, cela enrichit d'autant plus l'expérience.

Les attitudes qu'on cherche à éviter sont de donner des conseils, d'évaluer l'expérience des autres, de questionner, de donner des solutions, de chercher à donner des interprétations de l'expérience des autres.
Il se peut qu'on ait à le faire dans des circonstances particulières. Mais il faut le faire à partir de sa propre expérience et non à partir d'idées abstraites qui se prétendent objectives.

Le temps d'un mini-Adec étant relativement court, nous ne passons pas nécessairement à travers les quatre étapes décrites par Scott Peck, soit la pseudo-communauté, le chaos, le vide et la communauté. Mais il arrive le plus souvent que l'on sente la présence de l'esprit communautaire. Cependant, il n'en faut rien attendre de précis, car il se peut que quelque chose nous plonge dans le chaos et que ce que nous ayons à apprendre cette journée-là émerge de ce chaos.

Événements planifiés

Mai 2019
D L Ma Me J V S
28 29 30 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1

FAQ

Quel intérêt y a-t-il à devenir membre du M.E.C.?

1. Contribuer à un mouvement qui travaille à la paix.

2. Se solidariser avec d'autres personnes engagées à solidifier les liens à l'intérieur des famililles, des milieux de vie, des paroisses, des municipalités, etc.

3. Développer ses propres habiletés à vivre une communication authentique, non violente, pacifique.

READMORE

Comment devenir membre?

Première condition: avoir suivi un atelier ou un mini-atelier.

Deuxième condition: faire une demande d'adhésion avec le formulaire approprié.

Troisième condition: payer une cotisation (25$) ou un montant symbolique.

READMORE